Confesser sa foi à l’occasion d’un baptême : la théologie pratique comme travail critique sur les croyances

Nicolas Cochand présente dans cette contribution une démarche de théologie pratique. À partir de l’observation d’une pratique, la confession de foi dite lors d’un baptême d’adulte, il en situe le contexte liturgique en donnant une perspective historique aux textes qui en régulent la pratique actuelle dans la tradition réformée française. Il s’intéresse ensuite au processus conduisant à l’acte public, en dialogue critique avec deux approches de psychologie de la croyance, l’une sociale, l’autre cognitive. Il estime que contrairement à ce que semblent indiquer ces approches, se dire croyante ou croyant aujourd’hui implique un travail critique de la personne sur ses propres croyances. Il conclut en indiquant des pistes de recherche pour poursuivre la démarche.

Phrase : L’article analyse la profession de foi personnelle lors de baptême d’adultes, comme acte liturgique manifestant un processus critique sur les croyances.

Mots-clés : théologie pratique, baptême d’adulte, liturgie, confession de foi, croyances, psychologie sociale, psychologie cognitive

 

Confessing one’s faith on the occasion of a baptism: practical theology as critical work on beliefs

The author presents an approach in practical theology. Starting from the observation of a practice, the confession of faith made during an adult baptism, he situates it in its liturgical context by giving a historical perspective to the texts that regulate its current practice in the French Reformed tradition. He then looks at the process leading to the public act, in critical dialogue with two approaches to the psychology of belief, one social, the other cognitive. He considers that, contrary to what these approaches seem to indicate, to say one is a believer today implies a critical work of the person on his or her own beliefs. He concludes by indicating avenues of research to pursue the approach.

 

p. 479-496

Auteur

COCHAND Nicolas
Nicolas COCHAND est maître de conférences en théologie pratique à l’Institut protestant de théologie, Faculté de Paris. Il est membre de la Société internationale de théologie pratique, enseignant régulier à l’Institut catholique de Paris, directeur adjoint de la revue Études théologiques et religieuses et membre du comité scientifique des Cahiers de l’Institut lémanique de théologie pratique, Lausanne.