Un mot d’adieu par Hermann Cohen

La nécrologie consacrée par Hermann Cohen à son ami Julius Wellhausen, décédé le 7 janvier 1918 à Göttingen, est l’un des tout derniers textes du philosophe juif (Cohen mourut le 4 avril 1918 à Berlin). Il est en premier lieu un témoignage personnel sur les relations qui liaient Hermann Cohen avec le professeur de langues sémitiques et le spécialiste déjà mondialement connu de l’Ancien Testament. Mais…

Traduction de l’allemand, présentation et notes de Jean-Marc Tétaz

Acheter l'article

p. 653-654

Auteur

WELLHAUSEN Julius
Julius WELLHAUSEN (1844-1918), théologien protestant allemand, a enseigné à l'Université de Göttingen.