Prophètes et rois en Israël : deux pouvoirs, un seul trône Étude sur les principaux personnages du cycle d’Achab (1 R 16,29-22,40)

Ces travaux doctoraux étudient la manière dont est traitée la question du pouvoir dans la relation triangulaire entre Dieu, le prophète Élie et le roi Achab, principaux personnages de la séquence narrative relatant le règne d’Achab (1 R 16,29-22,40). Cette recherche, fondée sur l’analyse narrative, part de l’hypothèse que le récit biblique concernant Achab problématise le fonctionnement du pouvoir qui, émanant de Dieu, est exercé par le roi et par le prophète dans une tension permanente dans la mesure où les détenteurs de ce pouvoir ont tendance à outrepasser les prérogatives liées à leur position. Ces travaux, qui examinent la façon dont ces trois personnages exercent le pouvoir et qui analysent leurs interactions avec les autres puissants, scrutent d’une part la relation problématique d’Élie à Yhwh (que l’aspiration à l’auto-affirmation pousse à prendre des initiatives personnelles en son nom pour servir ses propres ambitions), d’autre part les infidélités d’Achab qui se distingue par son mépris pour la loi (que favorise son penchant pour le baalisme), et enfin Yhwh qui en détenant seul le véritable pouvoir fait preuve d’autorité en tempérant les ardeurs d’Élie et en sanctionnant les infidélités d’Achab par l’intermédiaire des prophètes tout en manifestant sa générosité et sa patience à l’égard de son serviteur, ainsi que son indulgence vis-à-vis d’Achab.

Thèse de doctorat en théologie, réalisée dans le cadre d’une convention de cotutelle entre l’Université catholique de Louvain (Belgique) et l’Université Saint Paul d’Ottawa (Canada) ; soutenue à Louvain-la-Neuve le 3 octobre 2017.

A doctoral thesis on power in the triangular relationship God, Elijah and king Ahab, as related in (1 Kings 16,29 – 22,40), Ahab’s reign. The author starts with the hypothesis that the problematic comes from the fact that God bestows power on both king and prophet, and that this power is exercised under permanent tension, both parties exceeding their prerogatives. The study examines how the three use power, their interactions with other power-holders, the problematic relationship Elijah has with Yhwh (he takes personal initiatives to further his ambition), Ahab’s unfaithfulness, scorning the law (a sign of baalism), and finally Yhwh, who being the sole real holder of power uses His authority to calm Elijah’s ambition, sanction Ahab’s unfaithfulness, at the same time being generous and patient towards one and indulgent towards the other.

Acheter l'article

p. 475-488

Auteur

KEUMENI NGOUNOU Yves Léopold
Yves Léopold KEUMENI NGOUNOU est docteur.