Premières christologies. Exaltation et incarnation, ou de Pâques à Noël

Les deux communautés chrétiennes les mieux connues du christianisme primitif sont celles de Jérusalem et d’Antioche. L’analyse de leurs témoignages respectifs que livre François Bovon permet d’afficher la double thèse suivante : la communauté de Jérusalem affirma l’élévation pascale de Jésus, le crucifié, tandis que celle d’Antioche proclama l’incarnation du Fils préexistant.

Cet article est la version française d’un original paru en anglais sous le titre « The First Christologies : Exaltation and Incarnation. Or, From Easter to Christmas », in Jesus Christ Today: Studies of Christology in Various Contexts. Proceedings of the Académie Internationale des Sciences Religieuses, Oxford 25-29 August 2006/Princeton 25-30 August 2007, Stuart George Hall, éd., Berlin/New York, Walter de Gruyter, coll. « Theologische Bibliothek Töpelmann 146 », 2009, p. 27-43. Published with permission of Walter de Gruyter GmbH & Co. KG.

Among the various early Christian communities the best known are those of Jerusalem and Antioch. François Bovon’s investigation into their witnesses leads to a twofold proposal: while the Jerusalem community affirmed the Easter exaltation of Jesus the Crucified, the Antiochian community announced the incarnation of the preexistent Son.

Télécharger l'article gratuitement

p. 185-200

Auteur

BOVON François
François BOVON est professeur honoraire de l'Université de Genève et Frothingham Research Professor de l'Université Harvard