Pourquoi Wesley ? Wesley pour quoi ?

L’histoire du protestantisme a longtemps eu tendance à valoriser à juste titre le XVIe siècle, comme étant le siècle de la Réforme par excellence. Dans son Histoire de la Réforme protestante parue il y a quelques années, Bernard Cottret a choisi d’ajouter le nom de John Wesley à ceux, prévisibles, de Luther et Calvin. Cela renvoyait à un choix historiographique déterminé : les phénomènes de Réveil, que l’on trouve en Grande-Bretagne, en Amérique ou dans la France du XIXe siècle et au-delà ont joué un rôle déterminant dans la constitution d’une identité protestante actuelle, alors même que le nom de Wesley est inconnu ou pour le moins largement méconnu en France, à l’exception de certains milieux protestants.

The history of Protestantism has tended to over-emphasize the role of the sixteenth century usually regarded as the century of the Reformation par excellence. In his Histoire de la Réforme protestante, first published in 2001, Bernard Cottret chose to add the name of John Wesley to those of Luther and Calvin among the founding fathers of the Reformation. He thereby stressed the seminal role of revivals and “great awakenings”, from the eighteenth century onwards, up to present-day Protestantism.

Acheter l'article

p. 233-246

Auteur

COTTRET Bernard
Bernard COTTRET est professeur émérite de civilisation des îles britanniques et de l'Amérique coloniale à l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, membre honoraire de l'Institut universitaire de France et de l'Institut de Recherches sur les Civilisations de l'Occident Moderne (IRCOM).