Parago. Promenade exégétique dans le Nouveau Testament et le logion 42 de l’Evangile de Thomas

Le logion 42 de l’Évangile de Thomas est souvent traduit par « Soyez passants ». Écartant l’hypothèse d’une interprétation gnostique de ce logion, Pascale Renaud-Grosbras en propose une interprétation théologique christocentrée ainsi qu’une nouvelle traduction. L’hypothèse selon laquelle le groupe verbal est l’association de deux mot-accroches hétérogènes, l’un copte, l’autre grec, permet de montrer que le terme copte šōpe dans Thomas entre en résonnance avec les textes canoniques, notamment Jean, et que l’usage du terme grec parágein dans le Nouveau Testament condense les thèmes de la rencontre, du regard et du passage.

Logion 42 of the Gospel of Thomas may be translated as « Come into being, while passing away » or « Be passers-by ». Pascale Renaud-Grosbras dismisses the hypothesis of a Gnostic interpretation of this logion and suggests a theological interpretation centred around the figure of Christ. The hypothesis of the association of two heterogeneous « catch-words » allows her to find echoes of the Coptic šōpe within the canonical texts and of the Greek parágein in the New Testament, which condenses the three terms of encounter, glance and passing-by.

Télécharger l'article gratuitement

p. 209-220

Auteur

RENAUD-GROBRAS Pascale
Pascale RENAUD-GROSBRAS, docteur ès lettres en littérature anglaise, spécialiste de la littérature victorienne et traductrice littéraire, entame son premier poste de pasteur de l'Église protestante unie de France, à Niort. Elle a traduit les trois textes de John D. Caputo dans le présent volume.