Paiement des impôts et obéissance aux autorités. Le défi d’une foi incarnée selon Paul (Rm 13, 1-7)

À partir de l’analyse des v. 6-8 de Rm 13, Fabian Pfitzmann montre pourquoi Paul parle de l’obéissance civique là où il traite de l’exigence de l’amour chrétien au quotidien (Rm 12-13). Si les v. 6-8 doivent être compris comme la clé herméneutique de Rm 13, ils en constituent aussi le point de départ historique. C’est ainsi la question des impôts et des dettes qui amène Paul à traiter de l’obéissance civique en rapport avec le culte spirituel chrétien : ce thème de la dette vient placer l’obéissance sous la dialectique de l’attachement et du détachement de l’éthique paulinienne, dialectique essentielle à l’épanouissement de l’amour chrétien. La question des dettes permet à Paul de prêcher l’obéissance aux autorités tout en plaçant celle-ci dans la perspective du détachement chrétien : ce détachement ne peut être réalisé que si les structures de ce monde sont respectées (« n’ayez aucune dette envers personne si ce n’est de vous aimer les uns les autres »).

Starting from an analysis of Rom 13: 6-8, Fabian Pfitzmann shows why Paul speaks of civil obedience when he deals with the importance of Christian love in a daily context (Rom 12-13). If verses 6-8 are to be understood as the hermeneutic key to Rom 13, they also form its historical starting point. Thus, it is the question of taxes and debts which leads Paul to deal with civil obedience in connection with Christian spiritual worship: this « debt » theme places obedience in the context of the dialectics in Pauline ethics between attachment and detachment, this dialectics being essential for Christian love to flourish. The question of debt allows Paul to preach obedience to the authorities whilst situating obedience in the perspective of Christian detachment. This detachment can be realised only if the structures of this world are respected (« Let no debt remain outstanding, except the continuing debt to love one another » Rm 13: 8).

p. 411-423