Ottobah Cugoano, premier auteur antiesclavagiste noir

Dans cet article Frank Bourgeois s’intéresse à Ottobah Cugoano, premier esclave affranchi à prendre lui-même la plume pour rédiger un pamphlet antiesclavagiste. Cugoano fut aussi le premier auteur noir à élaborer une réfutation théologique de la légitimité de l’esclavage. Sincèrement converti au christianisme, fréquentant assidûment les cercles méthodistes, il sut s’approprier la religion des maîtres et la culture britannique au profit de ses compatriotes souffrant sous le joug des planteurs coloniaux. Son œuvre illustre un moment important de la naissance d’une culture afro-britannique à la fin du XVIIIe siècle.

Frank Bourgeois’s essay examines the life and work of Ottobah Cugoano, the first emancipated slave who wrote an antislavery pamphlet. He was also the first black author who developed a theological refutation of the legitimacy of slavery. A devout Christian who regularly attended Methodist meetings, he appropriated the slave-owners’ religion and the British culture for the benefit of his fellow people suffering under the yoke of the colonial planters. His work can be seen as an important stage of the emergence of an African British culture at the end of the eighteenth century.

Télécharger l'article gratuitement

p. 1-22

Auteur

BOURGEOIS Franck
Frank BOURGEOIS est aumônier aux armées et doctorant en histoire et civilisation britanniques et américaines à l’Université de Versailles-Saint-Quentin (Laboratoire Suds d’Amérique), et en théologie à la Faculté de théologie protestante de Montpellier (Centre Maurice Leenhardt de recherche en missiologie).