Obscurité et clarification : l’interprétation des Écritures selon les Épîtres pétriniennes

Il se trouve, selon Samuel Bénétreau, que dans les deux brèves Épîtres de 1 et 2 Pierre, très différentes, se dévoile un même souci. Dans trois textes (1 P 1,10-12, puis 2 P 1,16-21 et 3,15-16) il est fait état d’une obscurité des Écritures. Tandis que les deux premiers concernent l’Ancien Testament et que la clarification est annoncée, le troisième texte, qui porte sur les lettres de Paul, reconnaît l’existence de passages difficiles à comprendre, sans promettre une clarification ni pour autant mettre en question la clarté globale du message. Le lien entre les écrits des prophètes et la parole des apôtres est fortement marqué dans ces Épîtres, comme l’atteste 2 P 3,2 qui, après 1 P 1,10-12, associe « les paroles des prophètes » et « le commandement des apôtres, celui du Seigneur et Sauveur ». 

Samuel Bénétreau est décédé tandis que nous préparions ce numéro. La publication de cet ultime article confié aux Études théologiques et religieuses est un hommage de la revue à l’un de ses fidèles auteurs.

In these two short and very different epistles, 1 P and 2 P, Samuel Bénétreau points out the same problem: three texts mention some obscurity in the Scripture: 1 P 1,10-12 ; 2 P 1,16-21 and 3,15-16. The first two texts deal with the Old Testament and a clarification is presented. The third text acknowledges the presence of passages which are difficult to understand in the letters of Paul, offering no promises as far as interpretation is concerned, but without challenging the overall clarity of the message. The connection between the writings of the prophets and the teaching of the apostles is stressed in these epistles, as evidenced in 1 P 3,2 which, in line with 1 P 1,10-12, relates “the words of the prophets” and “the command from the Lord and Saviour given by the apostles”.

p. 1-21

Auteur

BENETREAU Samuel
Samuel BENETREAU est professeur émérite de Nouveau Testament à la Faculté de théologie de Vaux-sur-Seine.