Magie, guérison et parole dans les Actes des apôtres

Le livre des Actes abonde en récits de guérisons effectués par les mains des apôtres. Mais, entre magie, guérisons et la parole qui les accompagne, il s’avère que Luc a installé un jeu signifiant de renvois. La thèse exposée par Daniel Marguerat dans cet article est que l’auteur des Actes profile la spécificité du miracle chrétien pour éviter qu’il soit noyé dans le flot du religieux. Une lucidité théologique à retenir aujourd’hui.

p. 197-208

Auteur

MARGUERAT Daniel
Daniel MARGUERAT est professeur honoraire de Nouveau Testament de l'université de Lausanne.