Les enjeux exégétiques et théologiques du discours sur l’élection dans l’Ancien Testament

Thomas Römer analyse la notion de « peuple élu » dans son enracinement vétérotestamentaire. Moyennant une étude rigoureuse des textes de la Bible hébraïque, il montre comment le discours sur l’élection a varié selon les circonstances et les époques, comment d’autre part ce discours exprime des  positions divergentes et concurrentes. À la possible utilisation de cette notion comme arme idéologique dangereuse, il oppose la perspective « universaliste » qui se dégage de la geste d’Abraham, où l’élection devenue large et élastique inclut le Judéen et l’Arabe, et par suite quiconque se reconnaît dans cet ancêtre « choisi par Dieu ».

p. 209-218

Auteur

RÖMER Thomas
Thomas RÖMER est professeur d’Ancien Testament à la Faculté de théologie de l’Université de Lausanne.