Les Eglises en chantier

Après avoir abordé les problèmes de perte d’effectifs, de visibilité, de transmission et de statut de la théologie au sein des Églises réformées de France, Fritz Lienhard relit les textes confessionnels au sujet de la définition de l’Église. Celle-ci se définit par la réception d’une parole. En découle une fragilité, mais aussi une force. Tant dans la diaconie que dans l’effort missionnaire, la réceptivité communicative offre la possibilité du partage matériel et spirituel.

Ce texte présente une forme remaniée de la leçon de rentrée à la Faculté libre de théologie protestante de Montpellier, le 10 octobre 2006.

Fritz Lienhard first examines the predicament with which the French Reformed churches now find themselves confronted : decreasing congregations, lack of visibility and transmission, the uncertain condition of theology. He then goes back to the founding texts which according to him define the Church as the place of the reception of the Word, meaning both strength and frailty, and eventually pleads for a shared reception through missionary effort and charities.

Télécharger l'article gratuitement

p. 27-48

Auteur

LIENHARD Fritz
Fritz LIENHARD est professeur en théologie pratique à la Faculté de théologie de l'Université de Heidelberg.