Les chantres lévites, le Psautier et les Chroniques

Le lévite Hémân est cité comme auteur du psaume 88, qui traite de la remise en cause de l’amour et de la vérité de Dieu par la mort. Il en est de même du lévite Etân au sujet de la disparition du messie davidique dans le psaume 89. Or ces deux lévites sont cités conjointement à Asaph en 1 Ch 15,17.19 dans une liturgie présidée par David lors du transfert de l’arche à Jérusalem. Cette liturgie reprend particulièrement le psaume 105,1-15, qui entérine la disparition de la dynastie dans la continuité du Ps 89. Les mentions de Hémân et Etân en 1 Ch 15,17.19 servent selon Bernard Gosse  à cautionner la réinterprétation davidique au profit d’Asaph présenté comme installé par David à la première place des chantres lévites en 1 Ch 16,7.37.

The Levite Heman is cited as the author of Psalm 88, in which the psalmist, in the face of death, questions the love and the very truth of God. Similarly, the Levite Ethan questions the disappearance of David’s dynasty in Psalm 89. But these two Levites are mentioned with Asaph in 1 Chronicles 15,17-19, in a liturgy presided by David during the transferring of the ark to Jerusalem. This liturgy uses particularly Psalm 105,1-15, that assumes the disappearance of the dynasty, in the continuity of Psalm 89. The mentions of Heman and Ethan in 1 Chronicles 15,17-19 help to justify the Davidic reinterpretation of this liturgy. And the beneficiary is Asaph whom David places as chief of the Levites in 1 Chronicles 16,7-37.

Acheter l'article

p. 183-189

Auteur

GOSSE Bernard
Bernard Gosse est prêtre, traducteur et éditeur de la Bible en K'iche', désormais accessible sur l'Internet à l'adresse http://www.iglesiacatolica.org.gt/bibliakiche/faqs.htm.