L’Église de Jean-Paul II et la laïcité « à la française »

Contrairement à l’idée généralement admise, la hiérarchie catholique n’adhère toujours pas à la laïcité de la République : une égale liberté pour les différentes options spirituelles ou religieuses. Elle lui oppose une « légitime laïcité » ainsi définie : Dieu et César « distincts et cependant unis selon les vrais principes ». Dans cet article, Marc Andrault montre qu’au nom de cette conception elle résiste à la triple séparation intervenue en France depuis la fin du XIXe siècle pour mettre en œuvre l’égale liberté entre Dieu et la République, entre l’Église et l’école, entre les Églises et l’État.

 

 

In this essay Marc Andrault contends that in spite of some appearances, the hierarchy of the Catholic Church, including the French episcopacy, has not yet come to terms with the laïcité of the French Republic. The recognition of a « legitimate laïcité » (namely God an Caesar « different yet united in accordance with the true principles ») entails no actual recognition of the threefold separation which took place at the end of the nineteenth century between God and the Republic, Church and schools, Church and State.

Télécharger l'article gratuitement

p. 53-65

Auteur

ANDRAULT Marc
Marc ANDRAULT est docteur en sociologie.