Le protestantisme libéral de l’Empire wilhelminien : un antijudaïsme théologique ?

Après avoir explicité les termes du débat, Jean-Marc Tétaz analyse la façon dont trois représentants du protestantisme libéral allemand présentent le judaïsme du Second Temple : Emil Schürer, Julius Wellhausen et Wilhelm Bousset. Dans le cadre de l’historisme, c’est en effet par le biais de l’exposé historique que se traitent les questions normatives et axiologiques. L’étude de ces trois auteurs permet ainsi de préciser en quel sens on peut parler d’un antijudaïsme théologique dans le cas du protestantisme libéral, et quels sont les prémisses théologiques de cet antijudaïsme.

Having laid out the terms of the debate, the author studies the way in which three representatives of German liberal protestantism present the judaism of the Second Temple : Emil Schürer, Julius Wellhausen and Wilhelm Bousset. Within the framework of historicism normative and axiological issues can only be treated by historical account. Studying these three authors enables a definition of theological anti-Judaism and its theological premise in the case of liberal protestantism.

Acheter l'article

p. 619-652

Auteur

TETAZ Jean-Marc
Jean-Marc TÉTAZ est théologien, docteur en philosophie de l'École des hautes études en sciences sociales et chargé d'édition chez Labor et Fides.