Le paradis à Genève. Comment Calvin prêchait-il la chute aux Genevois ?

Les prédications que Calvin consacre à Gn 3 sont marquées par un accent dogmatique très important. Cette dogmatique au fil du texte est catéchétique. Elle actualise constamment le texte pour le bien croire des auditeurs et propose quelques écarts intéressants avec l’Institution : la responsabilité accrue de la femme dans la Chute ou la justification de l’excommunication de la cène par l’expulsion du Paradis. Calvin souligne constamment la responsabilité de l’homme qui n’est que plus misérable d’avoir atteint, et d’atteindre encore, à la majesté de Dieu. Max Engammare montre comment cette homilétique de la crainte vise à obtenir de l’auditoire une révérence et une obéissance envers le Créateur.

Ces pages ont fait l’objet d’une communication à la journée d’études sur la prédication aux XVIe et XVIIe siècles, journée organisée par l’École Pratique des Hautes Études (Ve section) et l’Institut d’Histoire de la Réformation de Genève, et tenue à Paris le 22 mai 1992.

p. 329-347