L’autorité de la conscience et l’indifférence sceptique dans la Profession de foi du vicaire savoyard

En analysant la composante sceptique de la spiritualité de la Profession de foi du vicaire savoyard de Rousseau, Philip Knee se demande si l’autorité accordée à la conscience peut conduire les hommes à l’indifférence. Au-delà d’un scepticisme invivable par sa violence et d’un scepticisme apparent entretenu par les philosophes, le scepticisme involontaire dont se réclame le vicaire lui permettrait de reconnaître les limites du savoir philosophique et théologique tout en gardant vivante la recherche du vrai.

The article analyzes the skeptical aspect of the Savoyard Vicar’s spirituality in Rousseau’s Émile and reflects on whether the authority it confers on moral conscience can lead to indifference. While skepticism can be unbearable for human existence or can be a mere appearance in the thought of the philosophes, the Vicar’s involuntary skepticism attempts to recognize the limits of philosophical and theological knowledge while keeping alive a quest for truth.

Acheter l'article

p. 551-561

Auteur

KNEE Philip
Philip KNEE est professeur titulaire à la Faculté de philosophie de l'université Laval (Québec).