La singularité anonyme comme indice pragmatique. Remarques sur la figure du scribe devenu disciple (Mt 13,52)

Le symposium du RRENAB consacré à la pseudépigraphie a proposé plusieurs ateliers en lien avec son sujet. Ce texte rend compte d’un atelier organisé autour de la figure du scribe devenu disciple, exposée à la fin du discours en paraboles en Mt 13,52. La recherche historico-critique a souvent reconnu en ce mashal conclusif le principe herméneutique du rédacteur final. Certains exégètes ont même perçu une insertion autobiographique. S’il ne s’agit pas d’un strict phénomène pseudépigraphique, la mise en récit de cette figure anonyme propose ouvertement à son destinataire un jeu comparable de duperie narrative. Céline Rohmer propose de relire en perspective pragmatique les caractéristiques de ce scribe, et d’en repérer les instructions d’interprétation déposées dans le texte à l’intention du lecteur.

The RRENAB Symposium on pseudepigraphy had several workshops. This article stems from one on the figure of the scribe who became a disciple, as described in Matt 13.52. Historico-critical research has often considered this final mashal as a hermeneutical principle of the matthean redactor. Some exegetes even detected autobiographical traits. It is not strictly a pseudepigraphical phenomenon but also a narrative trickery playing with an anonymous figure and its recipient. The author suggests rereading from a pragmatic point of view this scribe’s characteristics to identify the instructions for interpretation left in the text for the reader.

Acheter l'article

p. 647-658

Auteur

ROHMER Céline
Céline ROHMER est pasteur de l'Église protestante unie de France et titulaire d’un doctorat de théologie protestante (Nouveau Testament) double sceau, de l’université Paul-Valéry, Montpellier 3 et de l’Institut protestant de théologie, Faculté de Montpellier. Elle est actuellement chargée de cours en Nouveau Testament à l'Institut Protestant de Théologie, Faculté de Montpellier.