La « Grande Déesse » dans le Proche-Orient ancien et dans l’Ancien Testament : une esquisse

Dans cet article, Frédéric Gangloff tente de répertorier les diverses facettes de la figure omniprésente de la « Grande Déesse » dans la littérature et l’iconographie du Proche-Orient ancien. Loin de se cantonner uniquement au registre classique de la « déesse mère », l’activité déterminante de la « Grande Déesse » va même jusqu’à porter ombrage à son homologue masculin, dont on trouve quelques échos dans l’Ancien Testament.

In this article, F. Gangloff attempts a classification of the various facets of the omnipresent figure of the « Great Goddess » in the literature and image of the Ancient Middle-East. Far from being confined to the classical scope of the « mo-ther-goddess », the determining activities of the « Great Goddess » arouse the jealousy of her masculine counterpart. Some traces of this rivalty can be found in the Old Testament.

p. 1-19

Auteur

GANGLOFF Frédéric
Frédéric GANGLOFF est professeur d'Ancien Testament à la Near East School of Theology de Beyrouth (Liban)