La crise du langage de la foi et la parole : Ebeling et la prédication

Dans le cadre de sa théologie herméneutique, G. Ebeling propose une vision de la parole ­ identifiée de manière ultime à la personne du Christ ­ comme rencontre. Dieu s’identifie à cet événement. À l’aide de quelques exemples, Fritz Lienhard montre l’intérêt de la problématique d’Ebeling et développe l’idée selon laquelle la proclamation trouve sa pertinence en rencontrant l’être humain dans sa vie quotidienne et au cœur des moments de détresse.

Version modifiée d’une intervention à la session de rentrée à la Faculté de théologie de Montpellier, le 15 octobre 1999. Je remercie Félix Moser, qui en était l’invité, pour son apport et pour les suggestions qu’il m’a faites pour le présent texte.

 

In his hermeneutical theology, G. Ebeling understands the word ­ which he ultimately identifies with the person of Christ ­ as an encounter. God is identified with this event. Through several examples, Fritz Lienhard shows the theological pertinence of this theme. He claims that the announcement of the Gospel becomes relevant by encountering human beings in their daily life, in the midst of their moments of distress.

p. 229-245

Auteur

LIENHARD Fritz
Fritz LIENHARD est professeur en théologie pratique à la Faculté de théologie de l'Université de Heidelberg.