La conversion, retournement ou changement d’appartenance ? Approche psychologique du parcours de Pierre dans l’oeuvre lucanienne

Dans un ouvrage récent consacré à la psychologie du christianisme primitif, Gerd Theissen aborde la thématique de la conversion. C’est une thématique classique en psychologie de la religion. Cependant, plutôt que d’utiliser les modèles construits par les psychologues de la religion, Theissen préfère exploiter l’opposition entre retournement (Umkehr) et changement d’appartenance (Konversion). Pierre-Yves Brandt met en œuvre l’approche des psychologues de la religion et celle de Theissen pour comparer trois points de vue sur la question : celui du prophète de l’Ancien Testament, celui du chrétien évangélique et celui du sociologue des religions. Un cas concret, le parcours de Pierre dans l’œuvre lucanienne, permet de mettre à l’épreuve la pertinence de ces approches et de ces points de vue.

Gert Theissen’s recent work on the psychology of early Christianity addresses the issue of conversion. Instead of adopting the models classically used in psychology of religion, Theissen’s approach establishes a contrast between reversal (Umkehr) and change of obedience (Konversion). Pierre-Yves Brandt uses the two approaches to compare the points of view of the Old Testament Prophet, of the Evangelical Christian, and of the sociologist of religion. The concrete case of Peter’s path in Luke’s work allows a testing of the relevance of these various approaches and points of view.

Télécharger l'article gratuitement

p. 1-22

Auteur

BRANDT Pierre-Yves
Pierre-Yves BRANDT est professeur de psychologie de la religion à l’Université de Lausanne, Faculté de théologie et de sciences des religions,