Histoire des recherches sur la vie de Jésus : considération finale

Ceux qui aiment parler de théologie négative n’auront aucune difficulté à appliquer leur conception au résultat des recherches sur le vie de Jésus. Tant ce résultat est négatif.

Le Jésus de Nazareth qui s’est présenté comme le Messie, qui a annoncé l’avènement d’un royaume moral, la réalisation du Royaume des cieux sur terre et qui est mort sur la croix pour en quelque sorte consacrer son œuvre, ce Jésus n’a jamais existé. Ce n’est qu’une figure projetée par le rationalisme du XVIIIe siècle, animée ensuite par le libéralisme et revêtue d’un costume d’époque par la théologie moderne.

Cette image ne fut pas détruite de l’extérieur ; elle s’est effondrée elle-même, secouée et brisée chaque fois par les problèmes d’objectivité historique qui sont apparus l’un après l’autre et que toutes les subtilités, les coups de force, les ruses, les artifices n’ont pas réussi à aplanir et à intégrer dans la vision globale que la théologie de ces 150 dernières années avait donnée de la vie de Jésus. À peine une difficulté historique était-elle enterrée qu’elle resurgissait sous une nouvelle forme…..

Traduction de Jean-Paul Sorg

p. 153-164