Exégèses anciennes de la sourate 4/156-157 et christologie coranique

Roland Poupin s’interroge sur l’évolution de l’interprétation de la sourate 4/156-157 : Comment l’islam en est-il arrivé à l’interprétation actuelle, quasi unanime, qui consiste à comprendre ce passage comme enseignant une non-crucifixion de Jésus ? Partant de plusieurs exemples d’un autre type de lecture de ce verset, cette réflexion considère l’islam en regard des christologies chrétiennes qu’il a pu côtoyer.

p. 55-66