Évangile, transmission et signifiant

L’affirmation chrétienne de l’incarnation suppose de penser un Dieu qui s’est radicalement lié à la condition humaine et donc à la structure du langage. Jean-Daniel Causse se propose de reprendre cette inscription de la Parole dans le langage à partir de la notion de signifiant. Il montre que la proclamation chrétienne issue de Pâques est fondée sur une même logique d’incarnation et qu’elle doit en tirer les conséquences pour sa compréhension de la transmission évangélique.

The christian affirmation of the incarnation leads us to envision a God who radically binds himself to the human condition and, thus, to the structure of language. J.-D. Causse considers the inscription of the Word in human language on the basis of the « signifiant ». He demonstrates that the proclamation of the Easter event is based on this same logic incarnation and must take it into account for the transmission of the Gospel.

p. 379-393

Auteur

CAUSSE Jean-Daniel
Jean-Daniel CAUSSE a été professeur d'éthique à l'Institut protestant de théologie, Faculté de Montpellier, puis professeur au département de psychanalyse de l'université Paul-Valéry de Montpellier 3 et directeur du Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales (CRISES - EA 4424).