Et si les théologiens aussi avaient une âme ? Pour une théologie dialectique à hauts risques

Sont ici mises en relation deux thèses avec lesquelles une majorité de théologiens protestants devraient être d’accord : celles de la nécessaire cohérence entre le discours et l’existence et celle du salut sola gratia. Cette conjonction conduit Jean-Denis Kraege à critiquer les « béquilles » que, consciemment ou non, les théologiens se donnent pour ne pas courir de risques dans leur travail intellectuel même. En lieu et place d’une théologie assurée par des béquilles pourtant vermoulues, il propose quelques lignes directrices pour une théologie dialectique à hauts risques.

p. 381-396

Auteur

KRAEGE Jean-Denis
Jean-Denis KRAEGE est docteur en théologie, pasteur de l'Église évangélique du canton de Vaud.