Eloge de l’avant-dernier

Jean-Daniel Causse reprend la catégorie de l’avant-dernier pour repenser l’existence et le monde dans son rapport à l’ultime ou à l’eschaton. À partir d’une réinterprétation de Crainte et tremblement de Kierkegaard, il définit le sujet institué par le mouvement ultime de la foi. Il montre ensuite comment le courage d’agir trouve sa source dans une éthique en même temps brisée et reconstruite par la foi. Enfin, dans la tradition mystique, il trouve une compréhension d’un eschaton qui empêche toute clôture du monde et qui inscrit l’existence dans l’espace avant-dernier d’une insatisfaction féconde.

Leçon d’ouverture de l’année universitaire 1999-2000 à la Faculté de théologie protestante de Montpellier, le 9 novembre 1999.

By means of the concept of « penultimate reality », Jean-Daniel Causse adresses notions of existence and world in relation to the ultimate or the eschaton. Reinterpreting Kierkegaard’s Fear and Trembling he defines the human subject as grounded in the ultimate movement of faith. He shows how the courage to act finds its source in ethical views that are broken and reconstructed by faith. Eventually, he finds in the mystical tradition an understanding of the eschaton which prevents the closure of the world and incorporates existence into the penultimate space of a fruitful insatisfaction.

p. 251-260

Auteur

CAUSSE Jean-Daniel
Jean-Daniel CAUSSE a été professeur d'éthique à l'Institut protestant de théologie, Faculté de Montpellier, puis professeur au département de psychanalyse de l'université Paul-Valéry de Montpellier 3 et directeur du Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales (CRISES - EA 4424).