De l’usage de la frontière dans la rencontre entre Jésus et la Syrophénicienne (Mc 7/24-30)

L’étude proposée par Pierre-Yves Brandt comporte trois parties. La première est consacrée à un rapide survol des principales interprétations de la péricope à partir des lectures qu’elles font du v. 27. La deuxième s’articule autour de trois thèses qui sont l’occasion de discuter plus en détails une lecture psychanalytique, une lecture féministe et une lecture sociologique de la péricope. Enfin, une troisième partie s’intéresse au sens du passage de la frontière par Jésus à partir d’une relecture de la péricope dans le contexte de l’Évangile de Marc.

This study is divided in three parts. The first part gives a rapid survey of the main interpretation od Mk 7:24-30 in the light of the different commentators’ understanding of Mk 7:27. In the second part, psychoanalmytic (Dolto), feminist (Fander) and sociological (Theissen) interpretations of the story are discussed. The third part is devoted to an analysis of the meaning of Jesus’ crossing of the frontier in the context of Mark’s Gospel as a whole. One of the suggestions made is that Mk 7:24-30 plays a central role in Mark’s Gospel in terms of justifying the mission to the Gentiles and their interpretation into the promises made to Israel?. One another level, the use of the results of the school of Palo Alto suggests that Jesus’ response to the Syrophenician woman could be reinterpreted as an operation of reframing.

p. 173-188

Auteur

BRANDT Pierre-Yves
Pierre-Yves BRANDT est professeur de psychologie de la religion à l’Université de Lausanne, Faculté de théologie et de sciences des religions,