Comment traduire la Bible ? Un échange entre Augustin et Jérôme au sujet de la « citrouille » de Jonas 4, 6

À partir d’un échange de lettres entre Augustin et Jérôme autour de la traduction latine d’un passage de Jonas, Anne Fraïsse présente la conception que ces deux grands Pères de l’Église se font de la transmission des textes sacrés : analyse de linguiste chez Jérôme qui privilégie le retour aux sources hébraïques, réflexion de théologien chez Augustin pour qui la tradition de l’Église inspirée par l’Esprit Saint et les différents sens de l’Écriture sont prépondérants. Ce débat entre les deux hommes montre comment, dès les premiers temps de l’Église chrétienne, la transmission des textes sacrés s’est faite en trois langues favorisant la diffusion rapide du christianisme.

Texte de la leçon d’ouverture de l’année académique 2009-2010 à l’IPT, Faculté de Montpellier.

Starting from a correspondence between Augustine and Jerome discussing the Latin translation of Jonah 4:6, Anne Fraïsse expounds the vision these two important Fathers had concerning the transmission of Scriptures. Jerome had a linguistic approach and promoted the return to Hebrew sources whereas Augustine had a more theological approach and contended that the traditions of the church inspired by the Holy Spirit and the various meanings of Scriptures were of prime importance. Their debate is a good illustration of how the Scriptures have been transmitted in three different languages by the early Christian church, thus greatly helping the rapid development and spread of Christianity.

Télécharger l'article gratuitement

p. 145-165

Auteur

FRAÏSSE Anne
Anne FRAÏSSE est professeur de latin à l’Université de Montpellier et a été présidente de l’Université Paul-Valéry — Montpellier III.