Bach et Luther. A propos de la théologie des Cantates de Bach

Dans cet article, Jean-Marc Tétaz montre comment Bach a lu et compris Luther. La bibliothèque de Bach permet de reconstituer les lectures et les intérêts théologiques du Cantor de Leipzig. Elle révèle un musicien passionné par Luther, qu’il lit dans la tradition d’une mystique de la musique influencée par Arndt. Cet enracinement est confirmé par les rares déclarations de Bach sur sa musique destinée au culte. On peut ainsi retracer les grandes lignes d’une théologie de la cantate, corroborée par quelques exemples musicaux.

In this essay, Jean-Marc Tétaz shows how Bach reads and understands Luther. Bach’s personal library informs us about his readings and theological concerns. It reveals a musician passionately interested in Luther’s work, which he reads through the lenses of a spiritual tradition in which Arndt’s mystique of music plays an essential part. Bach’s acquaintance with this tradition is corroborated by some of his rare statements about worship music, whereby it is possible to draw the outline of a theology of the cantata with the support of some musical examples.

Télécharger l'article gratuitement

p. 307-334

Auteur

TETAZ Jean-Marc
Jean-Marc TÉTAZ est théologien, docteur en philosophie de l'École des hautes études en sciences sociales et chargé d'édition chez Labor et Fides.