Au croisement des lectures et aux origines du repas communautaire. Le récit des pèlerins d’Emmaüs : Luc 24/13-35

Christian Grappe esquisse ici quelques-unes des multiples lectures auxquelles se prête le récit des pèlerins d’Emmaüs. Ces lectures manifestent que la reconnaissance du Vivant a pour lieu un chemin ou un cheminement que balisent la lecture de l’Écriture, la compréhension de la Parole et l’expérience communautaire de la fraction du pain. Elles conduisent ainsi le lecteur au cœur du rite fondateur et de son mystère.

p. 491-501

Auteur

GRAPPE Christian
Christian GRAPPE est professeur de Nouveau Testament à la Faculté de théologie protestante de l’université de Strasbourg.