Action éducative protestante auprès des enfants des rues au XIXe siècle. L’exemple des Ragged Schools ou écoles du dimanche déguenillées

Cet article sur les Ragged Schools ou écoles du dimanche déguenillées montre comment au XIXe siècle des protestants anglais, et dans leur sillage des protestants français, ont développé un dispositif éducatif pour lutter contre la délinquance juvénile là où d’autres mettaient la répression au premier plan. L’étude historique d’Anne Ruolt souligne non seulement la place de l’éducation préventive pour contribuer à la paix sociale, mais encore la perception de cet engagement social comme fruit de la foi et du souci de justice chez ces chrétiens marqués par le Réveil.

By creating the so-called Ragged Schools (or Sunday Schools in rags), English Protestants developed non-repressive educational devices in nineteenth-century England. Anne Ruolt examines their impact on juvenile delinquency and their links with English and French revivalism.

Télécharger l'article gratuitement

p. 53-72

Auteur

RUOLT Anne
Anne RUOLT est post-doctorante au laboratoire CIVIIC (Rouen), chercheur associé au laboratoire LISEC-Lorraine (Nancy), enseignante à l'Institut Biblique de Nogent-sur-Marne.