À la poursuite de Šēm dans l’écrit sacerdotal

Après un premier examen du rôle du terme šēm dans les chapitres 10 à 12 de la Genèse, Colette Briffard poursuit l’enquête en explorant sa fonction dans l’ensemble des textes sacerdotaux du Pentateuque. De livre en livre se précise alors l’importance de la notion de nom dans les textes sacerdotaux, notion qui structure la succession des générations et définit la relation des « fils d’Israël » à leur dieu ainsi que de leurs noms à son nom.

This article follows a first investigation on the importance and the role of the term šēm in Genesis 10-12. It further analyzes the function of the same term in all of the Pentateuch’s sacerdotal texts. From one book to another, one can see more precisely the function of the concept name in sacerdotal material. It is a term that structures the succession of generations and defines the relationships of the “sons of Israel” to their God, and of their names to His name.

Acheter l'article

p. 169-182

Auteur

BRIFFARD Colette
Colette BRIFFARD est agrégée de lettres et bibliste, professeur dans l’enseignement secondaire.