Le pasteur : identité sociale et libération évangélique

Tome 78 - 2003/3 |

Pour déterminer la manière de vivre le pastorat aujourd’hui, Fritz Lienhard part de deux constats : tout être humain a besoin de reconnaissance sociale, et, dans la société contemporaine, celle-ci passe par l’exercice de la profession. Socialement parlant, il s’agit là de « justification par les oeuvres » et donc de péché. Pourtant, cette forme de légitimation ne se trouve pas invalidée par le message de la grâce, mais interrompue pour être vécue autrement. En ce qui concerne le pasteur, il […]


L’autorité des pasteurs bousculée par les évolutions de la société : une chance pour l’évangile ?

Tome 78 - 2003/3 |

Un certain nombre de pasteurs français souffrent aujourd’hui du sentiment que leur ministère ne bénéficie plus de l’autorité dont il bénéficiait hier. L’analyse de cette crise au regard des différents types de légitimation religieuse distingués par M. Weber fait apparaître, effectivement, une fragilisation des fondements traditionnels de l’autorité des pasteurs. Mais cette autorité traditionnelle était-elle en réelle congruence avec la bonne nouvelle d’un Dieu qui a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ? Après […]


L’ecclésiologie en héritage : de l’impasse au passage

Tome 78 - 2003/3 |

Le contexte dans lequel se déploie le christianisme aujourd’hui, du moins en Europe occidentale, oblige à se poser la question de sa visibilité, de sa parole et de sa pertinence. À l’heure de la recomposition du religieux, n’est-il pas temps de reprendre le travail ecclésiologique et de proposer, au moins comme hypothèse, un fondamental changement de paradigme ecclésial ?
Après une reprise critique des traditionnelles « marques de l’Église », à propos desquelles un moratoire est préconisé, et une brève […]


L’unité par la concentration christologique (Une lecture postcoloniale de 1 Co 2,1-5)

Tome 78 - 2003/3 |

Andrianjatovo Rakotoharintsifa essaie de donner un point de vue critique sur les présupposés de l’exégèse postcoloniale et propose à partir d’une lecture de 1 Co 2,1-5 des orientations théologiques et socio-éthiques. Pour le théologien du Tiers-Monde, la manière la plus adéquate de revisiter les héritages du passé est de resituer historiquement les missions chrétiennes, de combattre le ressentiment et l’ethnocentrisme et, enfin, de retrouver dans la figure du Crucifié un point de ralliement libérateur.

Communication au colloque […]