numero

Faculté de théologie ou de sciences religieuses ?

Tome 72 - 1997/2 |

Faut-il disjoindre sciences religieuses et théologie ? Les rapprocher ? transformer les Facultés de théologie en Département de sciences religieuses ? Faut-il localiser une chaire de judaïsme ou d’autres traditions religieuses en Faculté de théologie ou de Lettres ? De type institutionnel, ces questions cachent en fait des enjeux de fond. Pierre Gisel propose ici quelques points de repère à leur propos. Ils touchent, centralement, les thématiques suivantes : qu’en est-il de la théologie (intellectus fidei ou prétention […]


numero

Le traitement du religieux par les médias

Tome 72 - 1997/2 |

Depuis le début de cette décennie, les médias accordent un intérêt croissant au religieux. Cet intérêt évolue en relation étroite avec le changement socioculturel qui affecte aussi bien le champ de la communication de masse que celui de la religion. On ne s’étonnera pas dès lors, explique Roland Campiche, d’observer que la « mise en scène du religieux par les médias » échappe, partiellement du moins, au contrôle des institutions religieuses, même les mieux organisées, et obéisse aux […]


numero

Psychanalyse et religion : deux oreilles pour un désir et une parole

Tome 72 - 1997/2 |

Comment peut-on, aujourd’hui, concevoir un dialogue fructueux entre la psychologie, la psychanalyse surtout et la religion, la théologie chrétienne,principalement ? Thierry de Saussure tente de répondre à la question, au-delà des stratégies et du désir inconscient qui ont souvent imprégné ce débat tout au long du XXe siècle.


numero

Bifurcations des philosophes et corde raide des théologiens. Questions à Luc Ferry et à Pierre-André Stucki

Tome 72 - 1997/2 |

Denis Müller compare l’approche éthique de deux philosophes francophones contemporains dont la situation culturelle et le rapport à la théologie sont fort contrastés. Il s’interroge notamment sur l’articulation du religieux et de l’éthique dans ces deux modèles. La différence des philosophies a au moins deux effets : elle oblige le théologien à se situer dans l’espace du questionnement philosophique, mais elle le pousse également à une réflexion plus aiguë sur la contribution possible de la théologie dans le […]