ETR_0904_L204

Du principe de précaution à l’économie du don Relire Matthieu 7,6 en contexte

Tome 90 - 2015/4 |

Le logion de Mt 7,6 est une crux interpretum bien connue dans le champ du Nouveau Testament. Pourtant, des générations de lecteurs et d’interprètes se sont efforcées d’en clarifier le sens, explorant tour à tour ses dimensions linguistiques, ses caractéristiques formelles ainsi que l’histoire de la tradition dont il hérite. Dans la présente étude, Simon Butticaz se propose de prolonger cet effort herméneutique, en examinant la stratégie compositionnelle qui a commandé l’insertion de Mt 7,6 dans son contexte, ainsi […]


Le jeune Heidegger « à l’école du christianisme »

Tome 91 - 2016/2 |

Sylvain Camilleri  propose de montrer comment, bien avant la publication en 1927 de son maître-ouvrage Être et temps, le jeune Martin Heidegger a essayé de mettre sa philosophie « à l’école du christianisme ». Il fait ici référence à sa manière d’en appeler implicitement ou explicitement à Søren Kierkegaard afin d’existentialiser sa pensée, au sens bien précis de l’inscrire dans une certaine dialectique du fini et de l’infini, c’est-à-dire de l’être – que je suis […]


ETR_0901_L204

Comment écrit-on une histoire de la Réforme ? Réflexions historiographiques et théologiques

Tome 90 - 2015/1 |

Thomas Kaufmann, l’un des meilleurs spécialistes actuels de la Réforme protestante, propose ici une synthèse de sa conception de la Réforme dans la perspective des commémorations de 2017. Partant de certaines thématiques réformatrices, il en profite pour livrer quelques pistes à propos de questions contemporaines, liées à l’identité protestante, en particulier concernant le sacerdoce universel et la dimension européenne du protestantisme.

Cet article, traduit par Pierre-Olivier Léchot, est le texte d’une conférence donnée le 14 novembre 2013 […]


ETR_0904_L204

Ismaël et Isaac, ou la fraternité contrariée dans le récit de la Genèse

Tome 90 - 2015/4 |

Les relations entre les deux fils d’Abraham sont à peine ébauchées dans le récit de la Genèse. Pourtant, quand on approche le texte d’un point de vue narratif, de discrets indices suggèrent au lecteur qu’Isaac vit dans la nostalgie d’un rapport fraternel qu’il n’a pu établir avec Ismaël. Le renvoi de ce fils est dû à la jalousie de Sarah (21,8-14) dont les racines remontent aux circonstances de sa naissance (16,1-16). Il a lieu alors même que Yhwh […]


L’Église comme « détour ». Contribution luthérienne à une théologie chrétienne du judaïsme

Tome 91 - 2016/2 |

La reconnaissance récente du judaïsme par le christianisme a eu pour conséquence le renoncement au supersessionisme. Cette nouvelle situation implique de repenser une théologie chrétienne du judaïsme. Serge Wüthrich  expose ici la contribution du théologien luthérien Robert W. Jenson à cette entreprise. Le « non » du judaïsme au Christ est interprété par Jenson comme signifiant l’existence voulue par Dieu de deux communautés, l’Église et la synagogue, rendant possible la disponibilité au monde du corps du Christ ressuscité sur […]


ETR_0902_L204

La théologie comme interprétation existentiale

Tome 90 - 2015/2 |

Jean-Denis Kraege revisite l’idée bultmanienne d’interprétation existentiale, et travaille à sa redéfinition en décrivant ce qu’est une compréhension de soi sur des bases non plus heideggeriennes, mais husserliennes. Dans cette optique, il propose de considérer l’entier de la théologie – non la seule exégèse des Écritures – à partir de cette nouvelle manière de comprendre ce qu’il faut entendre par interprétation existentiale.


ETR_0901_L204

Le silence sur la mort de Paul dans les Actes des apôtres

Tome 90 - 2015/1 |

Daniel Marguerat explore le mystère de la fin du livre des Actes. Pourquoi Luc n’a-t-il pas raconté la mort de son héros, Paul, alors que des passages du récit laissent pressentir une fin dramatique ? L’enquête est à la fois historique, littéraire et théologique. Historique : il semble bien que Luc n’ait pas voulu rapporter les circonstances troubles du martyre de Paul. Littéraire : achever un récit en omettant de raconter ce qu’il annonce est une technique antique de suspension narrative. […]


La grammaire de la haine dans le quatrième Évangile

Tome 91 - 2016/2 |

Dans le quatrième Évangile, la violence peut être identifiée dans trois récits fondus les uns dans les autres et qui constituent la narration proprement dite : le récit de la vie de Jésus sur lequel se superpose celui du destin postpascal de ses disciples, ces deux récits étant eux-mêmes encadrés par un récit de nature mythologique. Or à lire attentivement l’Évangile, le lecteur découvre que la narration est habitée par une violence croisée qui frappe tour à tour Jésus, […]


Les chantres lévites, le Psautier et les Chroniques

Tome 91 - 2016/2 |

Le lévite Hémân est cité comme auteur du psaume 88, qui traite de la remise en cause de l’amour et de la vérité de Dieu par la mort. Il en est de même du lévite Etân au sujet de la disparition du messie davidique dans le psaume 89. Or ces deux lévites sont cités conjointement à Asaph en 1 Ch 15,17.19 dans une liturgie présidée par David lors du transfert de l’arche à Jérusalem. Cette liturgie reprend particulièrement […]


À la poursuite de Šēm dans l’écrit sacerdotal

Tome 91 - 2016/2 |

Après un premier examen du rôle du terme šēm dans les chapitres 10 à 12 de la Genèse, Colette Briffard poursuit l’enquête en explorant sa fonction dans l’ensemble des textes sacerdotaux du Pentateuque. De livre en livre se précise alors l’importance de la notion de nom dans les textes sacerdotaux, notion qui structure la succession des générations et définit la relation des « fils d’Israël » à leur dieu ainsi que de leurs noms à son nom.