numero

Les sentinelles du futur

Tome 76 - 2001/1 |

« L’Apocalypse veut tout, tout de suite : la révolution obtient peu ­ lentement et durement. Le danger est que tout homme porte en soi-même le désir d’une apocalypse. Et que, dans la lutte, ce désir, passé un temps assez court, est une défaite certaine, pour une raison très simple : par sa nature même, l’Apocalypse n’a pas de futur. »

A. MALRAUX, L’espoir

 

Les atteintes causées à l’environnement par l’activité humaine suscitent quantité de commentaires et de prédictions alarmantes. Partant de l’hypothèse […]