Regards psychologiques et sociologiques sur le christianisme primitif : cinq études de Gerd Theissen ( Introduction)

Gerd Theissen est un des rares savants dont l’œuvre intéresse aussi bien les théologiens que les chercheurs en sciences des religions, en particulier dans les domaines de la psychologie et de la sociologie des religions. En témoignent les « Deux journées d’étude avec le professeur Gerd Theissen » qui ont eu lieu les 21 et 22 septembre 2007 à l’Université de Lausanne, organisées par la Faculté de théologie et de sciences des religions, sous les auspices conjoints de l’Institut romand des sciences bibliques (IRSB) et de l’Observatoire des religions en Suisse (ORS). La journée du 21 septembre, centrée sur la psychologie du christianisme des origines, a donné l’occasion d’entendre deux conférences de Gerd Theissen, « Franchir les frontières de manière paradoxale » et « La conversion de Paul et la conversion de Nasir Khusraw », ainsi qu’une conférence de Pierre-Yves Brandt, « Psychologie de la conversion ». Elle s’est poursuivie en début de soirée avec la leçon d’ouverture des cours de la Faculté pour la nouvelle année académique, où Gerd Theissen a traité de « La nouvelle perspective sur Paul et ses limites ». La journée du 22 septembre, consacrée à la sociologie des origines du christianisme, a commencé par un travail de séminaire sur un texte de Gerd Theissen déjà publié en français, et a permis d’entendre ensuite deux conférences de notre invité, « Église ou secte ? » et « Du Jésus de l’histoire au Fils de Dieu du kérygme ». Elle s’est terminée par une discussion générale.
Les cinq textes de Gerd Theissen sont regroupés dans ce numéro spécial de la revue Études théologiques et religieuses. Le texte de Pierre-Yves Brandt paraîtra dans le numéro suivant. Nous remercions la rédaction de la revue d’avoir accueilli la publication des études présentées lors de ces journées de septembre 2007. Nos remerciements vont aussi à Anne-Lise Fink et à Gabrielle Rivier, pour leur travail de traduction, et à Renée Girardet, secrétaire de l’IRSB, pour sa relecture et ses vérifications bibliographiques.

Télécharger l'article gratuitement

p. 477-480

Auteur

KAESTLI Jean-Daniel
Jean-Daniel KAESTLI est directeur de l'Institut romand des sciences bibliques (IRSB), Université de Lausanne.

STOLZ Jörg
Jörg STOLZ est directeur de l’Observatoire des religions en Suisse.

BRANDT Pierre-Yves
Pierre-Yves BRANDT est professeur de psychologie de la religion à l’Université de Lausanne, Faculté de théologie et de sciences des religions,