Nouvelles perspectives sur Malebranche : les vérités éternelles face à la menace antitrinitaire

La prise en compte des antitrinitaires sociniens et ariens permet, selon Brigitte Tambrun, de comprendre pourquoi Malebranche, adepte de la science moderne fondée sur la réduction de la matière à l’étendue géométrique, refuse la thèse cartésienne de la création par Dieu des vérités mathématiques, et soutient que les vérités éternelles de perfection ou d’ordre sont également incréées et vues dans le Logos. Malebranche estime que pour ne pas « pencher vers le socinianisme », on doit soutenir que Dieu n’agit jamais sans raison, et que la création a pour principal motif la divinisation de l’homme par la médiation du Dieu-Homme.

Taking the Socinienist and Arianist anti-trinitarians into account lets us undertand, according to Brigitte Tambrun, why Malebranche, an adept of modern science founded on the reduction of matter in the geometrical sense, refuses the Cartesian thesis of the creation of mathematical truths by God, and insists that the eternal truths of perfection or order are equally increated and seen in the Logos. Malebranche holds that to avoid any inclination towards Socinianism, we must claim that God never acts without reason, and that the main motive of the creation was the divinisation of man through the mediation God-Man.

p. 23-55

Auteur

TAMBRUN Brigitte
Brigitte TAMBRUN est chargée de recherche au Centre national de la recherche scientifique et membre du Laboratoire d’études sur les monothéismes (UMR 8584, EPHE-CNRS, PSL).