« Ma tâche était de soulever partout des difficultés ». Relire Kierkegaard à l’occasion de son bicentenaire

Pierre BÜHLER se saisit d’un passage dans lequel Kierkegaard souligne la tâche de « soulever partout des difficultés » comme essentielle à son œuvre. L’auteur s’attache à montrer comment cela se concrétise en explicitant l’aspect de la difficulté selon différents registres de l’œuvre kierkegaardienne, tout en en montrant les enjeux du point de vue de la situation actuelle.

Texte de la leçon d’ouverture de l’année académique 2013-2014 prononcée le 14 octobre 2013 à la Faculté de théologie protestante de Montpellier par Pierre BÜHLER, professeur de théologie systématique et directeur de l’Institut d’herméneutique et de philosophie de la religion à l’université de Zurich. Nous conservons le style oral de la leçon et nous contentons de donner en note les références bibliographiques des citations.

The author relies on a passage where Kierkegaard underlines the necessity to « create difficulties everywhere » as an essential part of his work. He shows how this goal is realized by way of an explanation of the difficulty according to different aspects of Kierkegaard’s work, showing also the contemporary issues at stake today.

Acheter l'article

p.509-520

Auteur

BÜHLER Pierre
Pierre BÜHLER est professeur de théologie systématique et directeur de l'Institut d'herméneutique et de philosophie de la religion à l'université de Zurich.