L’expérience de l’Esprit dans les réveils religieux protestants (II)

Dans cette seconde partie de notre étude consacrée à l’expérience de l’Esprit dans le mouvement méthodiste et les réveils évangéliques au XIXe s., nous voyons émerger progressivement le concept de « baptême dans l’Esprit » ou « baptême du Saint Esprit » pour désigner cette expérience. Celle-ci est désormais nettement distinguée de l’expérience de conversion ou de nouvelle naissance, et elle est décrite le plus souvent comme une seconde phase ou étape dans le développement de la vie chrétienne. Mais la question déjà soulevée par les Réveils piétistes du XVIIIe s. relative aux manifestations physiques et émotives de l’Esprit se retrouve posée et formulée dans les mêmes termes par les leaders religieux des Réveils du XIXe : Comment accueillir, interpréter, gérer ce difficile problème de l’incarnation de l’Esprit dans la subjectivité humaine ?

In the second part of our study devoted to the experience of the Holy Spirit in the methodist movement and in the evangelical revivals of the 19th century, we see the term « baptism in the Holy Spirit » gradually emerging. The experience itself is henceforth clearly distinguished from that of conversion or being « born again » ; it is most often described as a second phase or stage in the development of the Christian Life. A question appeared in the pietist revivals of the 18th century concerning the physical and emotional manifestations of the Spirit. The same question was raised and formulated in the same terms by the leaders of the 19th century revivals. How mus we, as Christians, accept, interpret and manage the difficult problem of the Spirit’s incarnation in human subjectivity ?

p. 161-189

Auteur

GABUS Jean-Paul
Jean-Paul GABUS a été professeur de théologie systématique des Facultés de théologie protestante de Bruxelles et de Paris-Montpellier (IPT).