Les femmes auraient-elles besoin d’être sauvées ? Les concepts de péché et de salut dans les théologies féministes

De quoi et pour quoi avons-nous besoin d’être « sauvé(e)s » ? Cette interrogation contemporaine rejoint la mise au défi des théologies féministes, soucieuses de fonder une théologie « d’en bas », basée sur l’expérience et les problèmes du quotidien des femmes. Élisabeth Parmentier présente les affirmations de ces théologies, concernant le péché et la grâce, et tente d’interroger leur pertinence pour une théologie d’aujourd’hui.

p. 521-533

Auteur

PARMENTIER Elisabeth
Élisabeth PARMENTIER est professeure en théologie pratique (chaire Irène Pictet du Pan) et vice-doyenne de la Faculté autonome de théologie protestante de l’université de Genève.